une démocratie à plusieurs vitesses?

On n’a rien contre les éléphants, mais tout de même…. la démocratie a plusieurs vitesses.

Trop, c’est trop !

70 000 pétitions non légales pour sauver deux éléphantes
plus efficaces que
700 000 pétitions conformes à la loi organique pour sauver la filiation humaine !

Les droits des animaux mieux protégés que les droits humains ! Trop, c’est trop !

Après la décision du Conseil économique social et environnemental (CESE), mardi 26 février 2013, de décréter irrecevables les 700 000 pétitions citoyennes, celle prise par le Conseil d’Etat, mercredi 27 février 2013, d’annuler – sous la pression de pétitions sauvages – l’arrêté d’euthanasie pour des éléphantes du parc de la Tête d’or à Lyon, sonne comme une provocation !
L’article 5 de la loi organique de 2010 avait été voté pour définir les conditions de recevabilité de l’article 69 de la Constitution qui concernait, pour le 3e alinéa, la pétition citoyenne.
Cette loi organique donne uniquement des critères de forme. Le législateur n’avait donc pas souhaité délimiter le sujet sur le fond. Le bureau du CESE l’a lui-même reconnu : la pétition citoyenne lancée par La Manif Pour Tous remplissait parfaitement les critères de recevabilité requis par la loi organique. Notre pétition était donc recevable !
La décision du bureau du CESE, prise après avoir demandé ses consignes au Premier ministre, est purement et simplement un déni de démocratie !
Ras le bol du totalitarisme gouvernemental !

Le projet de loi Taubira n’est pas encore voté et nous ne lâcherons rien !
Nous ferons entendre notre refus du projet de loi « mariage pour tous »,
et nous ferons respecter, enfin, la démocratie !
RDV sur les Champs Elysées dimanche 24 mars après-midi.

www.lamanifpourtous.fr

 

« (Previous Post)

Comments are Closed