La prière du temps présent

 

Chaque journée démarre dans le silence. Tandis que le monde se réveille et commence sa journée, la communauté chrétienne se rassemble pour donner voix aux prières de chaque homme, pour porter à Dieu les joies, les peurs, les questions, les souffrances, les demandes, les offrandes, qui habitent le coeur de l’homme.

C’est  à travers la prière liturgique des psaumes, qu’on est inséré dans la voix et dans le coeur de Jésus, le Fils qui parle à son Père. C’est ainsi qu’en priant avec Lui on est transformé, par la force de l’Esprit, en fils de Dieu et en frères les uns des autres. “Tandis qu’on récite les psaumes, nous devons reconnaître l’écho des nos voix en celle du Christ et la sienne en nous”.

« Je pense que, pour celui qui chante les psaumes, ils sont comparables à un miroir où il peut se contempler lui-même ainsi que les mouvements de son âme, et psalmodier dans ces dispositions. » (St. Athanase)

“C’est pourquoi saint Augustin parle ainsi dans ses Confessions : « Combien j’ai pleuré, en chantant tes hymnes et tes cantiques, tant j’étais remué par les douces mélodies que chantait ton Église ! Ces chants pénétraient dans mes oreilles, la vérité s’infiltrait dans mon cœur que la ferveur transportait, mes larmes coulaient, et cela me faisait du bien. »

En effet, peut-on être insensible à tous ces passages des psaumes où sont proclamées si hautement l’immense majesté de Dieu, sa toute-puissance, sa justice, sa bonté, sa clémence inexprimables, « ses autres grandeurs infinies ? Peut-on ne pas répondre par des sentiments semblables, à ces actions de grâce pour les bienfaits reçus de Dieu, à ces prières humbles et confiantes pour ce que l’on attend, ou à ces cris d’une âme qui se repent de ses péchés? Peut-on ne pas être embrasé d’amour par cette image du Christ rédempteur esquissée avec persévérance ? Car saint Augustin « entendait dans tous les psaumes la voix du Christ, soit qu’elle chante ou qu’elle gémisse, qu’elle se réjouisse dans l’espérance ou qu’elle soupire dans la situation présente.»”

 

 

 

 

(Next Post) »

Comments are Closed