Vie de prière

Navigation par catégorie

 

Entrée en Carême des enfants du caté

Mercredi 12 février 2013, les enfants du caté se sont retrouvés au Monastère,dans la salle St Bonaventure, pour vivre un moment fort: la célébration de l’entrée en Carême.

Ce temps de carême qui dure 40 jours, est un temps de conversion où chacun est appelé à revenir à Dieu, de tout son coeur, ainsi que nous le rappelle le prophète Joël.
Les enfants entonnent le chant: » Rejetez les ténèbres et revenez à la lumière »
Mais comment réussir ce temps de conversion?
L’Eglise nous propose 3 grands moyens: la prière, le jeûne et l’aumone ou le partage.
Fr.Sergio lit et commente des passages de l’Evangile de St Matthieu où il est question de la prière et du jeûne.
Notre diacre Hubert, intervient pour parler du partage et du projet de construction d’une maison d’accueil à Madagascar destinée à des enfants démunis, malades; Bien sûr,pour aider ce projet chaque don sera le bienvenu.

Viens ensuite le moment de l’imposition des Cendres: »Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle« .

Après la bénédiction, les enfants émus entonnent joyeusement «  Chantez avec moi le Seigneur » et reçoivent une feuille où ils noteront leurs efforts de conversion.
Bon carême à tous

Marie-José Estève, catéchiste

Mercredi des cendres

Qu’est-ce que le carême? Comment peut-on vivre le temps du carême?

Nous recevons les cendres le mercredi qui précède le premier dimanche du carême et lorsque nous arrivons au Triduum Pascal nous nous posons la question: qu’est-ce que j’ai fait cette année de mon carême? C’est une démarche qui nous concerne et nous en sommes normalement plus ou moins contents…

Parfois le mot « carême » est devenu synonyme de « sacrifice », car c’est le moment pour prendre des petites résolutions qu’il faudrait arriver à tenir pendant 40 jours: s’abstenir du chocolat (chose qui en plus fait du bien à la ligne), s’abstenir des cigarettes (chose qui en plus fait du bien à la santé) et des centaines d’autres pratiques « ascétiques » qui impliquent un effort de notre part pour se détacher de nos désirs et besoins plus ou moins physiques.

Bien sûr l’ascèse joue un rôle dans notre foi: elle nous permet de pouvoir faire taire l’égoïsme pour avoir plus d’énergies pour la prière, le service des autres… mais ce n’est pas le seul ingrédient pour vivre un temps de carême qui nous fera profiter d’une meilleure relation avec Dieu. Car le but du carême est celui-ci : la conversion.

Le carême au quotidien implique donc un chemin concret pour s’approcher de Dieu, en Jésus Christ, à travers la prière, la pénitence et la charité. Ces trois éléments sont, depuis toujours, les trois chemins proposés pour se préparer au pardon des péchés et à un retour à Dieu plus fort. Ils sont d’autant plus importants, parce qu’ils concernent toute la communauté chrétienne: ceux qui sont admis au sacrements et ceux qui ne sont pas encore admis ou qui ne peuvent plus y accéder.

C’est en tant que famille que, tous ensemble, comme dans une cordée, nous commençons ce temps de carême, et notre Paroisse en sera de plus en plus purifiée et renforcée dans la mesure où chacun, en communion avec les autres, se sera appliqué à sa conversion personnelle.

Le but de ce RDV hebdomadaire sur le web, c’est justement de donner un outil paroissial, accessible à tout le monde, pour proposer des démarches qui soient, pour chacun, simples à vivre au quotidien, dans la semaine, mais aussi dans la conscience que nos frères et soeurs de la Paroisse vivent la même chose avec moi et pour moi, dans une cordée où le premier est le Christ!

Chaque semaine nous aurons une « Parole de Vie », un Psaume, une intention de prière à porter tous ensemble, une démarche proposée qui concernera la pénitence ou la charité et encore une petite vidéo avec la Parole du dimanche méditée par un frère ou un paroissien. Il y aura aussi la possibilité de laisser des commentaires, pour se partager méditations, petites conquêtes quotidiennes, demandes de prière…

Il ne reste qu’à dire : bon carême… et que cela soit « en cordée »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Le Christ premier de la cordée », Mont Blanc

La prière des mères

Regardez une vidéo de présentation de la prière des mères.

La prière du temps présent

 

Chaque journée démarre dans le silence. Tandis que le monde se réveille et commence sa journée, la communauté chrétienne se rassemble pour donner voix aux prières de chaque homme, pour porter à Dieu les joies, les peurs, les questions, les souffrances, les demandes, les offrandes, qui habitent le coeur de l’homme.

C’est  à travers la prière liturgique des psaumes, qu’on est inséré dans la voix et dans le coeur de Jésus, le Fils qui parle à son Père. C’est ainsi qu’en priant avec Lui on est transformé, par la force de l’Esprit, en fils de Dieu et en frères les uns des autres. “Tandis qu’on récite les psaumes, nous devons reconnaître l’écho des nos voix en celle du Christ et la sienne en nous”.

« Je pense que, pour celui qui chante les psaumes, ils sont comparables à un miroir où il peut se contempler lui-même ainsi que les mouvements de son âme, et psalmodier dans ces dispositions. » (St. Athanase)

“C’est pourquoi saint Augustin parle ainsi dans ses Confessions : « Combien j’ai pleuré, en chantant tes hymnes et tes cantiques, tant j’étais remué par les douces mélodies que chantait ton Église ! Ces chants pénétraient dans mes oreilles, la vérité s’infiltrait dans mon cœur que la ferveur transportait, mes larmes coulaient, et cela me faisait du bien. »

En effet, peut-on être insensible à tous ces passages des psaumes où sont proclamées si hautement l’immense majesté de Dieu, sa toute-puissance, sa justice, sa bonté, sa clémence inexprimables, « ses autres grandeurs infinies ? Peut-on ne pas répondre par des sentiments semblables, à ces actions de grâce pour les bienfaits reçus de Dieu, à ces prières humbles et confiantes pour ce que l’on attend, ou à ces cris d’une âme qui se repent de ses péchés? Peut-on ne pas être embrasé d’amour par cette image du Christ rédempteur esquissée avec persévérance ? Car saint Augustin « entendait dans tous les psaumes la voix du Christ, soit qu’elle chante ou qu’elle gémisse, qu’elle se réjouisse dans l’espérance ou qu’elle soupire dans la situation présente.»”

 

 

 

 

Les horaires de la prière dans la paroisse de Sainte-Marie des Anges

 

7h30 Méditation

8h00 Office des Lectures

8h30 Office des Laudes

(du lundi à samedi, sauf le vendredi)

18h30 Messe et prière des Vêpres, suivies par l’adoration eucaristique (toujours à Cimiez, sauf le mardi soir à Vallon des Fleurs)

Le mercredi, dans l’église de Cimiez, adoration eucharistique de 9h00 jusqu’à 18h00

Samedi Messe anticipée du dimanche:

17h au Vallon des Fleurs

18h à Falicon

Messe du dimanche: 10h30 à Cimiez