Vie de prière

Navigation par catégorie

 

Exposition sur la Vierge Marie dans le petit cloître

Vous pouvez contempler l’exposition de statues, icones, textes et prière concernant la Vierge marie sur le lien ci-dessous

http://youtu.be/RkGURWNIPDI

La vidéo de l’exposition des crêches dans le petit cloître

En ouvrant le lien ci-dessous vous aurez la joie de revoir la merveilleuse exposition des crêches de noël 2013.

Vivez un moment de paix, de prière et de contemplation du mystère de l’Incarnation

http://youtu.be/bYAGFO-Iivk

Trois jours d’adoration « non-stop »: 1-2-3 avril

« Venez passer une heure avec moi ! »

Adoration du Saint Sacrement 47 heures non stop

Du mardi 1 avril 18h30 au jeudi 3 avril 18h00

Au monastère de Cimiez

47 HEURES D’ADORATION EUCHARISTIQUE

Où? Église du monastère de Cimiez (paroisse Sainte Marie des Anges-Nice)

Quand? Du mardi 1 avril 18h30 au jeudi 3 avril 18h00

Intentions: notre propre conversion, celles de la paroisse de l’Eglise, et  nos intentions personnelles.

Confessions Les frères du monastère de Cimiez seront présents dans l’église pour célébrer le sacrement de la réconciliation.

Si vous voulez vous enregistrer pour une heure de garde précise, s.v.p. communiquer avec le secretariat au 0493810004

VENEZ  NOMBREUX  PASSER  ADORER LE SEIGNEUR JÉSUS.   IL  VOUS  ATTEND   PENDANT  LE  JOUR  OU  LA  NUIT.

L’église sera surveillée durant les heures nocturnes par un frère ou un paroissien responsable de la sécurité du st Sacrement et des adorateurs (incendie, vol, malveillance).

Les Quarante-Heures : une tradition bien présente dans l’Eglise

En 1527, à Milan Jean-Antoine Bellotti institua des Quarante Heures chaque trimestre. Mais c’est Saint Antoine Marie Zaccarie qui passe pour être le véritable fondateur de cette chaîne interrompue de prière, suivant les mots de Clément VII dans la Constitution Graves et diuturnae étendant cette pratique au monde entier. Pourquoi 40 Heures ? Le nombre 40 est cité presque cent fois dans la Bible. Le plus souvent, il symbolise une plénitude de vie ou une durée idéale. Mais alors que, pour nous, un nombre est le concept de base des mathématiques, pour les civilisations sémitiques, les nombres avaient surtout une valeur symbolique. Le nombre 40 désigne les années d’une génération. Ainsi le déluge se déroule dans une quadruple série de 40 jours (Gn 7). Moïse demeure pendant 40 jours et 40 nuits sur la montagne en présence de Dieu. Le temps du désert pour Israël fut de 40 ans : temps de la présence prévenante de Dieu mais surtout temps de l’épreuve. Jésus jeûne 40 jours et 40 nuits. L’Ascension a lieu 40 jours après la Résurrection…

Et que se passe-t-il pendant ces Quarante Heures ? Tout d’abord, ouverture de la cérémonie par une messe suivie de l’exposition du Saint-Sacrement pendant Quarante Heures, et son achèvement par une messe pour la paix. Cette pratique se répand avec beaucoup de force et de fruits. Elle allait être à l’origine de l’adoration perpétuelle. Quarante heures de préparation à Pâques et d’adoration eucharistique non-stop… dans cette montée vers Pâques. Ce « marathon » eucharistique engage chaque paroissien à venir prier une heure (ou plus…) dans un « coeur-à-cœur » avec le Christ.

Le sens de l’adoration eucharistique

L’hostie nous invite à un double mouvement : à la fois rejoindre et adorer le Christ Ressuscité, glorieux près du Père, mais aussi rejoindre l’ensemble de l’humanité pour laquelle le Christ s’est offert. L’adoration eucharistique, même dans la solitude d’une chapelle, ne peut pas se limiter à un acte individuel : par le pain eucharistique, je rejoins le corps tout entier de mes frères humains, pour lequel le Christ est mort.

Voilà pourquoi un tronc sera disposé dans l’église pour récolter une offrande (suggérée) qui sera dévolue au p. Patrick BRUZZONE qui organise chaque semaine des repas pour les personnes plus pauvres de notre ville de Nice. Notre prière sera ainsi unie à la charité comme nous le propose la spiritualité du carême.

Chaque paroissien est donc invité à consacrer une heure pour l’adoration eucharistique : ainsi, nous formerons ensemble une chaîne incessante de prière, d’adoration et d’intercession pour l’Eglise et le monde.

Aujourd’hui une trentaine de paroisses en France vivent la magnifique expérience de l’adoration perpétuelle.

* * *

« Combien est bienfaisante la redécouverte de l’adoration eucharistique par de nombreux chrétiens… L’humanité a grand besoin de redécouvrir ce sacrement, source de toute espérance ! Remercions le Seigneur pour toutes les paroisses où à côté de la messe on éduque les fidèles à cette adoration… Je recommande vivement aux Pasteurs de l’Église et au peuple de Dieu la pratique de l’adoration eucharistique, qu’elle soit personnelle ou communautaire… »

Benoît XVI, Invitation Congrès Québec

Mercredi des cendres

Nous rentrons aujourd’hui en cerême:temps de conversion, prière, partage, jeûne.

La célébration est prévue au Monastère de Cimiez à 18h30

Dimanche de Rameaux et de la Passion du Seigneur

Pour vous souhaiter une très bonne Semaine Sainte, riche en fruits spirituels, voici un petit souvenir de ce beau pèlerinage, où une vingtaine de paroissiens se sont mis à la recherche de l’Alliance nouvelle, sur les pas d’Abraham, de Moïse, de David et des prophètes et ils l’ont trouvée accomplie dans le coeur de Jésus: Epoux aimant de l’Eglise, son épouse!
Bonne Sainte Semaine à tous!!


 

Cinquième dimanche de Carême

Méditation de la Parole de Dieu

 

Parole de Vie

La Parole de Vie est un verset de la Bible à apprendre par coeur et à porter avec nous à fin de la répéter dans le coeur tout au long la journée. Au fil des heures elle pourra nous venir à l’esprit ; nous pourrons ainsi la méditer et essayer de regarder notre réalité à sa lumière. Le coeur habité par une Parole de Dieu est un coeur habité par Dieu. La Parole que nous méditons sans cesse, devient la source de nos actions, qui sont ainsi habitées par Dieu. St. Paul dit que « la Parole est près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton coeur » (Rom 10,8) et Jésus proclame dans le combat avec le démon : « Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre ». (Lc 4, 1-13)

La PdV de cette semaine est:

« Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter la pierre »  Jn 8, 7


Psaume 131 (130)

Dans le livre des Psaumes, il y a une petite section qui constitue un petit livret à part et qui contient les Cantiques pour la montée à Jérusalem. Ce sont des psaumes qui élèvent l’âme à Dieu, dans une progression qui montrait à la fois le rapprochement de la ville et le rapprochement du coeur vers Dieu. Méditer ces psaumes en temps de carême nous accompagne dans notre montée qui nous portera au pied du Calvaire.

Seigneur, je n’ai pas le coeur fier ni le regard ambitieux ; *
je ne poursuis ni grands desseins, ni merveilles qui me dépassent.
Non, mais je tiens mon âme égale et silencieuse ; *
mon âme est en moi comme un enfant, comme un petit enfant contre sa mère.
Attends le Seigneur, Israël, *
maintenant et à jamais.

 

Intention de prière

« Je vous le dis en vérité, si deux d’entre vous, sur la terre, unissent leurs voix pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père qui est aux cieux. Que deux ou trois, en effet, soient réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux. » (Mt 18, 19-20)

L’intention de prière de cette semaine:

Prions pour les catéchumènes qui entreront bientôt dans la Grande Semaine et qui, pendant la Veillé Pascale, recevrons le baptême et seront configuré à Jésus Christ : qu’ils puissent se préparer en ouvrant tout leur coeur à l’action de l’Esprit Saint. Prions pour Rosy, Sabrina, Rosalie et Byron.


Démarche

« Dieu ne se contente pas que nous accueillions son amour gratuit. Il ne se limite pas à nous aimer, mais il veut nous attirer à lui, nous transformer de manière profonde au point que nous puissions dire avec saint Paul: ce n’est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi (Cf. Ga 2,20) ». (Message de Benoît XVI pour le carême 2013)

La démarche à vivre cette semaine:

« L’existence chrétienne consiste en une ascension continue du mont de la rencontre avec Dieu pour ensuite redescendre, en portant l’amour et la force qui en dérivent, de manière à servir nos frères et soeurs avec le même amour que Dieu », nous dit Benoît XVI dans son message pour le carême. L’amour peut être décliné de plusieurs manières. Une façon c’est « d’aimer le premier », sans attendre que  soient les autres à venir envers nous, mais en choisissant d’aller vers les autres les premiers, pour les servir, les aimer.

 

Quatrième dimanche de Carême

Méditation de la Parole de Dieu

 

 

Parole de Vie

La Parole de Vie est un verset de la Bible à apprendre par coeur et à porter avec nous à fin de la répéter dans le coeur tout au long la journée. Au fil des heures elle pourra nous venir à l’esprit ; nous pourrons ainsi la méditer et essayer de regarder notre réalité à sa lumière. Le coeur habité par une Parole de Dieu est un coeur habité par Dieu. La Parole que nous méditons sans cesse, devient la source de nos actions, qui sont ainsi habitées par Dieu. St. Paul dit que « la Parole est près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton coeur » (Rom 10,8) et Jésus proclame dans le combat avec le démon : « Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre ». (Lc 4, 1-13)

La PdV de cette semaine est:

« Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu »  2 Co 5, 20


Psaume 125 (124)

Dans le livre des Psaumes, il y a une petite section qui constitue un petit livret à part et qui contient les Cantiques pour la montée à Jérusalem. Ce sont des psaumes qui élèvent l’âme à Dieu, dans une progression qui montrait à la fois le rapprochement de la ville et le rapprochement du coeur vers Dieu. Méditer ces psaumes en temps de carême nous accompagne dans notre montée qui nous portera au pied du Calvaire.

Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion,*
nous étions comme en rêve !
Alors notre bouche était pleine de rires, nous poussions des cris de joie ; +
alors on disait parmi les nations : « Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! » *
Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous : nous étions en grande fête !
Ramène, Seigneur, nos captifs, comme les torrents au désert.
Qui sème dans les larmes moissonne dans la joie : +
il s’en va, il s’en va en pleurant, il jette la semence ; *
il s’en vient, il s’en vient dans la joie, il rapporte les gerbes.

 

Intention de prière

« Je vous le dis en vérité, si deux d’entre vous, sur la terre, unissent leurs voix pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père qui est aux cieux. Que deux ou trois, en effet, soient réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux. » (Mt 18, 19-20)

L’intention de prière de cette semaine:

Prions pour tous ceux qui nous ont fait du mal pendant notre vie : que Dieu fasse justice et qu’ils puissent recevoir le pardon de Dieu, comme nous le recevons.

Prions pour les cardinaux qui vont entrer en Conclave pour l’élection du Pape : que l’Esprit Saint soit sur eux et qu’ils se laissent conduire par Lui.

Prions aussi pour le Pape émérite Benoit XVI, que le Seigneur le console et lui donne force et santé.


Démarche

« Dieu ne se contente pas que nous accueillions son amour gratuit. Il ne se limite pas à nous aimer, mais il veut nous attirer à lui, nous transformer de manière profonde au point que nous puissions dire avec saint Paul: ce n’est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi (Cf. Ga 2,20) ». (Message de Benoît XVI pour le carême 2013)

La démarche à vivre cette semaine:

« Le chrétien est une personne conquise par l’amour du Christ et donc … il est ouvert de façon concrète et profonde à l’amour du prochain. Cette attitude naît avant tout de la conscience d’être aimés, pardonnés, et même servis par le Seigneur … qui s’offre lui-même sur la croix pour attirer l’humanité dans l’amour de Dieu », nous dit Benoît XVI dans son message pour le Carême. Essayons de réfléchir et de trouver une personne qui nous a blessé et qui nous a demandé le pardon ; ou pensons à une personne qui nous a blessé sans jamais s’excuser. Dans le premier cas une réconciliation sera possible, dans le deuxième il s’agit de l’amour à l’ennemi.
Choisissons une personne pour lui accorder le pardon. Nous pouvons nous faire aider par la fiche: « Pardonner« 


 

Troisième dimanche de Carême

Méditation de la Parole de Dieu

 

Parole de Vie

La Parole de Vie est un verset de la Bible à apprendre par coeur et à porter avec nous à fin de la répéter dans le coeur tout au long la journée. Au fil des heures elle pourra nous venir à l’esprit ; nous pourrons ainsi la méditer et essayer de regarder notre réalité à sa lumière. Le coeur habité par une Parole de Dieu est un coeur habité par Dieu. La Parole que nous méditons sans cesse, devient la source de nos actions, qui sont ainsi habitées par Dieu. St. Paul dit que « la Parole est près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton coeur » (Rom 10,8) et Jésus proclame dans le combat avec le démon : « Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre ». (Lc 4, 1-13)

La PdV de cette semaine est:

« Seigneur, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas »  Lc 13, 9


Psaume 124 (123)

Dans le livre des Psaumes, il y a une petite section qui constitue un petit livret à part et qui contient les Cantiques pour la montée à Jérusalem. Ce sont des psaumes qui élèvent l’âme à Dieu, dans une progression qui montrait à la fois le rapprochement de la ville et le rapprochement du coeur vers Dieu. Méditer ces psaumes en temps de carême nous accompagne dans notre montée qui nous portera au pied du Calvaire.

Sans le Seigneur qui était pour nous, – qu’Israël le redise – +
sans le Seigneur qui était pour nous quand des hommes nous assaillirent, *
alors ils nous avalaient tout vivants, dans le feu de leur colère.
Alors le flot passait sur nous, le torrent nous submergeait ; *
alors nous étions submergés par les flots en furie.
Béni soit le Seigneur *
qui n’a pas fait de nous la proie de leurs dents !
Comme un oiseau, nous avons échappé au filet du chasseur ; *
le filet s’est rompu : nous avons échappé.
Notre secours est le nom du Seigneur * qui a fait le ciel et la terre.

 

Intention de prière

« Je vous le dis en vérité, si deux d’entre vous, sur la terre, unissent leurs voix pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père qui est aux cieux. Que deux ou trois, en effet, soient réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux. » (Mt 18, 19-20)

L’intention de prière de cette semaine:

Prions pour tous ceux qui, en cette année, se sont approchés de Dieu à travers un Parcours Alpha, la confession, l’invitation d’un chrétien et toutes les activités paroissiales : qu’ils puissent grandir dans la foi, que nous puissions les accompagner et que l’amour de Dieu qui les attires devienne un désir profond.

Prions pour les malades, qu’ils puissent être consolé par la douce présence du crucifié en leur souffrance.


Démarche

« Dieu ne se contente pas que nous accueillions son amour gratuit. Il ne se limite pas à nous aimer, mais il veut nous attirer à lui, nous transformer de manière profonde au point que nous puissions dire avec saint Paul: ce n’est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi (Cf. Ga 2,20) ». (Message de Benoît XVI pour le carême 2013)

La démarche à vivre cette semaine:

« Il est important de rappeler que la plus grande oeuvre de charité est justement l’évangélisation … il n’y a pas d’action plus bénéfique, et donc charitable, envers le prochain que … le faire participer de la Bonne nouvelle de l’Evangile, l’introduire dans la relation avec Dieu », nous dit Benoît XVI dans son message pour le Carême. Cette semaine nous demanderons à Dieu de nous indiquer une personne de notre entourage à qui partager avec simplicité et amour le bonheur que Dieu nous donne, l’expérience de l’amour de Jésus Christ, le Ressuscité.


 

Deuxième dimanche de Carême

Méditation de la Parole de Dieu

 

Parole de Vie

La Parole de Vie est un verset de la Bible à apprendre par coeur et à porter avec nous à fin de la répéter dans le coeur tout au long la journée. Au fil des heures elle pourra nous venir à l’esprit ; nous pourrons ainsi la méditer et essayer de regarder notre réalité à sa lumière. Le coeur habité par une Parole de Dieu est un coeur habité par Dieu. La Parole que nous méditons sans cesse, devient la source de nos actions, qui sont ainsi habitées par Dieu. St. Paul dit que « la Parole est près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton coeur » (Rom 10,8) et Jésus proclame dans le combat avec le démon : « Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre ». (Lc 4, 1-13)

La PdV de cette semaine est:

« Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi, écoutez-le »  Lc 9,35


Psaume 123 (122)

Dans le livre des Psaumes, il y a une petite section qui constitue un petit livret à part et qui contient les Cantiques pour la montée à Jérusalem. Ce sont des psaumes qui élèvent l’âme à Dieu, dans une progression qui montrait à la fois le rapprochement de la ville et le rapprochement du coeur vers Dieu. Méditer ces psaumes en temps de carême nous accompagne dans notre montée qui nous portera au pied du Calvaire.

Vers toi j’ai les yeux levés, vers toi qui es au ciel.
Comme les yeux de l’esclave vers la main de son maître, +
comme les yeux de la servante vers la main de sa maîtresse, *
nos yeux, levés vers le Seigneur notre Dieu, attendent sa pitié.

Pitié pour nous, Seigneur, pitié pour nous :
notre âme est rassasiée de mépris.

C’en est trop, nous sommes rassasiés *
du rire des satisfaits, du mépris des orgueilleux !

 

Intention de prière

« Je vous le dis en vérité, si deux d’entre vous, sur la terre, unissent leurs voix pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père qui est aux cieux. Que deux ou trois, en effet, soient réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux. » (Mt 18, 19-20)

L’intention de prière de cette semaine:

Prions pour tous ceux qui en cette année ont demandé et reçu un sacrement à la Paroisse (baptêmes, mariages…): pour que leur démarche soit au coeur de leur vie une réelle recherche de Dieu.

Prions pour les catéchumènes de la Paroisse qui, en ce temps de carême, vivent les scrutins à fin d’ouvrir leur coeur à la grâce du baptême : prions pour Rosy, Sabrina, Rosalie et Byron.


Démarche

« Dieu ne se contente pas que nous accueillions son amour gratuit. Il ne se limite pas à nous aimer, mais il veut nous attirer à lui, nous transformer de manière profonde au point que nous puissions dire avec saint Paul: ce n’est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi (Cf. Ga 2,20) ». (Message de Benoît XVI pour le carême 2013)

La démarche à vivre cette semaine:

« La foi, qui prend conscience de l’amour de Dieu qui s’est révélé dans le coeur transpercé de Jésus sur la croix, suscite à son tour l’amour », nous dit Benoît XVI dans son message pour le carême. Il y a dans nos vies des choses que nous achetons et qui sont superflues (un café, des bonbons, une sortie au cinéma). Renoncer à quelque chose pour le bien d’un autre est un acte d’amour. Nous pouvons ainsi renoncer à nous acheter des choses pour donner l’argent au profit d’un projet. Nous vous proposons cette année celui de Cimiez-Mission.


 

Premier dimanche de Carême

Méditation de la Parole de Dieu

 

Parole de Vie

La Parole de Vie est un verset de la Bible à apprendre par coeur et à porter avec nous à fin de la répéter dans le coeur tout au long la journée. Au fil des heures elle pourra nous venir à l’esprit ; nous pourrons ainsi la méditer et essayer de regarder notre réalité à sa lumière. Le coeur habité par une Parole de Dieu est un coeur habité par Dieu. La Parole que nous méditons sans cesse, devient la source de nos actions, qui sont ainsi habitées par Dieu. St. Paul dit que « la Parole est près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton coeur » (Rom 10,8) et Jésus proclame dans le combat avec le démon : « Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre ». (Lc 4, 1-13)

La PdV de cette semaine est:

« Nous avons crié vers le Seigneur, le Dieu de nos pères. Il a entendu notre voix, il a vu que nous étions pauvres, malheureux, opprimés. » Dt 26,7

Psaume 121 (120)

Dans le livre des Psaumes, il y a une petite section qui constitue un petit livret à part et qui contient les Cantiques pour la montée à Jérusalem. Ce sont des psaumes qui élèvent l’âme à Dieu, dans une progression qui montrait à la fois le rapprochement de la ville et le rapprochement du coeur vers Dieu. Méditer ces psaumes en temps de carême nous accompagne dans notre montée qui nous portera au pied du Calvaire.

Je lève les yeux vers les montagnes : d’où le secours me viendra-t-il ?
Le secours me viendra du Seigneur qui a fait le ciel et la terre.
Qu’il empêche ton pied de glisser, qu’il ne dorme pas, ton gardien.
Non, il ne dort pas, ne sommeille pas, le gardien d’Israël.
 

Le Seigneur, ton gardien, le Seigneur, ton ombrage, se tient près de toi.

Le soleil, pendant le jour, ne pourra te frapper, ni la lune, durant la nuit.
Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ta vie.
Le Seigneur te gardera, au départ et au retour, maintenant, à jamais.

Intention de prière

« Je vous le dis en vérité, si deux d’entre vous, sur la terre, unissent leurs voix pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père qui est aux cieux. Que deux ou trois, en effet, soient réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux. » (Mt 18, 19-20)

L’intention de prière de cette semaine:

Prions pour notre St. Père Benoît XVI en ce moment important de sa vie : qu’il reçoit le don de l’Esprit Saint.
Prions les uns pour les autres, pour tous les paroissiens qui commencent ce chemin de carême : qu’ils arrivent à Pâques profondément renouvelés dans la foi et la charité.


Démarche

« Dieu ne se contente pas que nous accueillions son amour gratuit. Il ne se limite pas à nous aimer, mais il veut nous attirer à lui, nous transformer de manière profonde au point que nous puissions dire avec saint Paul: ce n’est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi (Cf. Ga 2,20) ». (Message de Benoît XVI pour le carême 2013)

La démarche à vivre cette semaine:

Se priver de quelque chose qui nous plaît, nous fait rompre avec ce désir de se faire plaisir, de contenter toujours ses envies, de vouloir obtenir ce que l’on veut… toutes ces choses qui tombent sous le mot « égoïsme ». Humilier notre égoïsme par le renoncement, permet de libérer des énergies spirituelles qui nous permettront de mieux prier et de mieux aimer les autres. Voici le sens de l’ascèse. Donc cette semaine essayons de nous priver de quelque chose (télé, ordi, chocolat, vin, cigarette, …), que cela soit concret et faisable. Cela nous aidera à poser des bonnes bases pour notre carême.